Différence entre lissage japonais et brésilien

Avoir des cheveux raides, changer de tête et maîtriser ses boucles, rien de plus facile avec un lisseur et autres produits capillaires lissants. Mais le résultat reste cependant éphémère, au moindre contact avec l’humidité les frisottis apparaissent. Pour un effet lisse qui dure, des professionnels de la coiffure ont conçu des techniques de lissage qui permettent de dompter boucles et frisettes pendant des semaines voire des mois. C’est le cas du lissage brésilien et du lissage japonais. A ce propos justement quelle est la différence entre les deux ? Les réponses.

Lissage japonais, lissage brésilien : à chacun ses atouts

Avec les techniques de lissage professionnel, l’objectif est commun : détendre les boucles et maîtriser les cheveux rebelles. Pour ceux qui ne veulent pas forcément des cheveux raides mais qui veulent des cheveux lisses, le lissage brésilien est fait pour eux. Il consiste à l’application d’un soin à base de kératine et de cacao, mèche par mèche, sur l’ensemble de la chevelure. Aucun rinçage n’est nécessaire pendant 48 heures. Par contre, un brushing et un lissage avec des plaques céramiques seront nécessaires pour que la kératine fasse bien son action. En fait, l’activateur va retenir la forme des cheveux après l’application des soins. Autant dire qu’on n’aura pas forcément des cheveux raides comme des baguettes mais par contre le soin appliqué va détendre les boucles et les cheveux seront faciles à coiffer.

Pourrait vous intéresser: Le shampooing pour lissage japonais.

Le lissage japonais, quant à lui, consiste à appliquer des soins pour avoir un effet raide. C’est la technique de lissage idéale pour ceux qui veulent avoir des cheveux lisses et raides comme des baguettes. Il a à peu près le même effet que le défrisage mais à la différence qu’il n’agresse pas la fibre capillaire. Son efficacité est telle qu’il est adapté même sur des frisettes tenaces. Pour faire un lissage japonais, le coiffeur va d’abord laver les cheveux et les lisser à l’aide de plaques céramiques, après séchage. Il va ensuite appliquer une crème lissante mèche par mèche, ce soin est connu sous le nom de réducteur. Une demi-heure de pause est nécessaire et les cheveux seront ensuite rincés, séchés et lissés. On applique ensuite un soin fixateur et on refait le même protocole après une pause de 30 mn.

Lissage japonais, lissage brésilien : pour qui ?

La technique de lissage choisie dépend des effets souhaités ainsi que du type de cheveux. Ainsi, le lissage brésilien est dédié à ceux qui veulent juste maîtriser les boucles et les frisettes. Il s’adapte à tout type de cheveux, même les cheveux colorés. Pour ceux qui veulent adopter une coiffure raide, il faut se tourner vers le lissage japonais. Il est à noter que le lissage japonais est irréversible. Ainsi, le lissage brésilien après un lissage japonais ne va pas agir sur les racines des cheveux mais plutôt sur les nouvelles pousses. Dans l’un ou l’autre cas, le choix dépend du résultat souhaité. Il y a aussi d’autres techniques comme le lissage coréen par exemple. La différence entre le lissage japonais et coréen ou le lissage brésilien et coréen se trouve au niveau du traitement appliqué et de l’effet escompté.

 

admin
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: